LE MERIDIAN Ø

Le Méridien de Greenwich, connu aussi comme méridien zéro, méridien de base ou premier méridien, c’est le méridien à partir duquel se mesurent les longitudes. Ça correspond avec la circonférence imaginaire qui unis les pôles et reçoit son nom grâce à la localité anglaise Greenwich par laquelle il passe, en concret c’est pour son antique observatoire astronomique.

Le méridien fut adopté comme référence dans une conférence internationale célébrée en 1884 à Washington, parrainé par le président des États-Unis, à laquelle ont assisté des délégués de 25 pays. En cette conférence se sont adoptés les accords suivants :

  1. Il serait désirable d’adopter un unique méridien de référence qui remplacerait les nombreux existants.
  2. Le méridien qui traverse l’Observatoire de Greenwich sera le méridien initial.
  3. Les longitudes autour du globe à l’est et à l’ouest se prendront jusqu’à 180° depuis le méridien initial.
  4. Tous  les pays adopteront le jour universel.
  5. Le jour universel commence à minuit (heure solaire) à Greenwich et aura une durée de 24 heures.
  6. Les jours nautiques et astronomiques commenceront aussi a minuit.
  7. Toutes les études techniques se promouvaient pour la régulation et la diffusion de l’application du système métrique décimal à la division du temps et de l’espace.

La seconde résolution s’est approuvé avec l’opposition de Santo Domingo (actuellement République Dominicaine) et l’abstention de France (dont les cartes ont continué à utiliser le Méridien de Paris pendent quelques décennies de plus) et Brésil.

Un fuseau horaire s’étend sur 15 degrés de longitude (car 360 degrés correspondent à 24 heures et 360/24=15)

La ligne opposée au méridien de Greenwich, c’est-à-dire, la semi circonférence qui complète un tour au monde, correspond à la ligne internationale du changement de jour, qui traverse l’océan Pacifique. Par de raisons pratiques –ne pas avoir plusieurs fuseaux horaires en quelques archipels- il s’est adopté cette ligne géographique (et elle n’est pas droite a la superficie du globe), de même que d’autres qui limitent des fuseaux horaires, car elles ne coïncident pas avec les méridiens.

Skip to toolbar