LA ROUTE EN ESPAGNE

Le Méridien Ø en Espagne coïncide en grande partie avec des pistes et des chemins, pouvant suivre presque fidèlement cette ligne imaginaire. C’est-à-dire, la déviation du parcours si elle se réalise en marchant ou en vélo de montagne est inappréciable. Elle est un  peu plus élevée si elle se réalise par la route, croisant le méridien continuellement toujours pour trouver la ligne la plus droite.

Le parcours débute à Torla, porte d’entrée au Parc National d’Ordesa et Monte Perdido. Pour ceux qui viennent de la France doivent descendre par le Col de Bujaruelo, jusqu’à arriver à ce village, endroit où on vous donnera la Carta Magna dans la Compagnie de Guides de Torla. A partir d’ici nous nous dirigerons à l’est et nous commencerons la dure ascension à la piste de Cutas, pour ceux qui font le Méridien en VTT, un des endroits les plus impressionnants du monde, avec ses vues aériennes d’Ordesa et Monte perdido et par le chemin qui nous amène à l’ermitage de Saint Martin directement pour ceux qui le font à pied.  Sur cette piste on se retrouvera avec le Méridien pour la première fois.  De là nous prendrons direction sud, que nous n’arrêterons pas jusqu’à la fin.

Fiche technique :

–          Longitud : 490 kilomètres par le parcours normal

–          Dénivelé : 10.500 mètres positifs

–          70 % piste forestière ; 25% asphalte ; 5% chemin (VTT)

–          70% piste forestière ; 20% asphalte ; 10% chemin (randonnées)

Il est possible d’acheter une carte de l’Editorial Prames où l’on peut voir les principaux parcours et ses variants.

Sections où les chemins pour les marcheurs et les cyclistes de montagne ne coïncident pas:

  1. Torla : chemin de l’Ermitage de Saint Martin : une fois la rivière d’Ara est croisée, les marcheurs doivent continuer par la piste pavé et au bout de 200 mètres débute sur notre gauche la dure ascension du sentier, lequel croisera la piste pour ce qui le font en VTT jusqu’à arriver au deuxième belvédère, où l’on continuera par la piste des Cutas.
  2. Une fois on est couronné le point le plus haut de la piste des Cutas, on continuera 3 kms, et on se retrouvera avec la déviation à main droite qui nous conduira à Fanlo, un PR qui descend 45’ jusqu’au ravin pour après monter à ce petit village. Le sentier est très technique pour VTT.
  3. A environ 2 kms, après le Pueyo de Morcat, à gauche il y a un PR peut marquer  qui nous amènera à Paúles. Ce chemin croise plusieurs fois la rivière Vero, lequel à quelques centaines de mètres, on avertit que l’on peut se mouiller jusqu’aux genoux s’elle porte un bon débit. C’est très technique pour VTT. Il est important d’avoir un bon sens de l’orientation car la signalisation est très faible.
  4. Avant d’arriver à Fórnoles, approximativement à 1 km après avoir croisé le ravin on trouve un sentier à notre gauche  en une dure monté qui nous amène directement à ce village en passant par son cimetière.
  5. A la sortie de Fórnoles, le PR continue à notre gauche en descendent (il faut demander avant s’il est propre), tandis que pour ce qui sont en VTT la piste continue tout droit jusqu’à arriver à une route locale pavé, laquelle nous continuerons pendant quelques mètres pour après prendre la piste à notre gauche pour continuer après quelques croisement et passer par des champs, jusqu’à la route qui descend à Ráfales. Le PR nous conduira jusqu’à la proximité de Ráfales, mais c’est important de savoir avant dans quel état il est.
  6. Depuis Ráfales il y a une piste depuis la partie haute du village, qui d’abord passe encajonada par un jolie détroit pour plus trad devenir un chemin jusqu’arriver au sommet de la Molinera, où se trouve une tour de surveillance. Il peut être réalisé en un 80% en VTT mais il y a quelques partie dure en monter où il faut charger  le vélo.

Vélo de route et moto:

Comme on peut l’imaginer, il y a beaucoup plus de pistes, de chemins et de sentiers que les routes pavés pour pouvoir continuer, dans la mesure du possible, cette ligne. De toute façon la différence n’est pas notable et dans beaucoup de cas, la distance est très petite, en croissant souvent le Méridien Ø.

Le parcours par la route pavé il n’est pas aussi exigeant que celui de montagne, mais on passera par des cols de montagnes réellement durs. Une des caractéristiques du parcours sera que l’on fera continument des cols courts et des diapositives, quelques-uns d’entre eux avec des pentes assez prononcé.

 On passera par des route étroites, quelques-unes inconnues pour le grand publique, mais d’une beauté exceptionnelle.

La distance totale est de 510 kilomètres.

Skip to toolbar